Un nouveau monde

Léandro de Carvalho, Lysons jeunesse

À Novam Elpis, Églantine, celle que tout le monde surnomme « le Petit Chaperon Rouge », est chassée hors de son village suite à de terribles rumeurs à son sujet. Convaincus que la jeune fille est à l’origine de la réapparition des loups au sein des terres d’Iterum Mundi, les habitants organisent une véritable chasse aux sorcières afin que le calme règne à nouveau. Églantine part ainsi explorer les environs, inconnus des villageois. Elle découvre un univers riche et merveilleux dans lequel elle trouvera ses origines et aura pour mission de dompter les loups qui avaient depuis longtemps disparu ! Une quête pour rétablir l’ordre et la vérité s’engage à travers un voyage qui lui apportera les réponses aux questions qu’elle se pose sur la vie et sur son existence.

Un premier roman prometteur

Le petit Chaperon Rouge, vous connaissez ? Et bien voici son histoire…

L’accroche de la couverture, doublée d’un photomontage à la hauteur de l’imagination de l’auteur, nous promet de nous plonger dans un récit aussi intrigant que merveilleux.

Inspiré de fantasy et trouvant ses origines dans un des contes les plus connus, le premier tome de « Le Petit Chaperon Rouge » pose ici les premiers mystères de son histoire. Sorcières, elfes, loups, vieille folle, chasseurs et jeune fille naïve ne sont que quelques éléments du récit. Plongés au cœur de forêts mystérieuses ou l’étrangeté se mêle à la magie et se confronte à l’incroyance des humains, les personnages du roman ne font parfois que se croiser, s’approcher, puis s’éloigner. Mais, se doute-t-on rapidement, ce n’est que pour mieux s’affronter dans de prochaines rencontres qui promettent d’être violentes, sanglantes et terriblement surprenantes.

Car ce qui tient en haleine le lecteur, malgré quelques maladresses de langage, c’est bien l’intrigue et l’impossible sort de la jeune Églantine, enfermée dans un rôle qu’elle aurait bien aimé ne jamais incarner.

Faisant de nombreuses références aux mythes et légendes d’antan, autant qu’aux récits plus contemporains de la fantasy, Léandro De Carvalho réussit à nous entraîner dans cette double quête : celle de la sorcière, avide de pouvoir et qui désire retrouver les trois chaperons rouges magiques, et celle de la jeune fille qui n’est autre que la naïve petite fille du conte de Perrault.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.