Yggdrasil

Myriam Caillonneau, autoédition.

Une dictature religieuse et militaire règne sur la galaxie. L’armée sainte, fanatiquement dévouée à la cause de celui qui se fait appeler Dieu, élimine impitoyablement ceux qui refusent de suivre les préceptes de la religion. Pourtant, les hérétiques propagent les paroles d’une prophétie annonçant qu’un Espoir va se lever et libérer l’univers.
Tourmentée par de terribles cauchemars prémonitoires, Nayla Kaertan arrivera-t-elle à échapper à l’inquisition qui traque sans relâche ceux qui, comme elle, ont des dons étranges. Doit-elle craindre son supérieur, un homme mystérieux, qui semble posséder des pouvoirs surnaturels ? Aura-t-elle la force d’affronter son destin ?

Un premier roman puissant

Nayla Kaertan est une toute jeune recrue confiée aux bons soins du très dur et très droit Lieutenant Dane Mardon. Timide, sensible, mais non sans tempérament et surtout douée, elle va savoir prendre sa place dans la compagnie. Au fur et à mesure qu’ils se découvriront l’un et l’autre, Kayla et Dane noueront des liens affectifs de confiance et d’amitié.

Nayla se trouve de plus en plus assaillie de cauchemars plus ou moins terrifiants où elle voit une planète totalement anéantie par la dictature interstellaire en place dirigée par des hommes sans plus aucune humanité. Dane, qui se révèle de plus en plus mystérieux, l’aide à sa façon.

Peu à peu, Nayla comprend qu’elle a des visions et que son don ne fait que se révéler. La prophétie peut alors commencer à s’ébranler.

Ce premier tome, également premier roman de Myriam Caillonneau, est d’une force et d’une puissance renversante. L’intrigue allant crescendo, les personnages prennent peu à peu vie, s’échauffent, s’étirent, se tendent pour fuser vers l’inconnu de leur destin tels des vaisseaux lancés à pleine puissance. On redoute à tout moment la collision !

Malgré une jeune héroïne parfois au fil du tranchant de la « naïveté », on suit son évolution avec intérêt et même envie. De ses élans de cœur jusqu’à sa détermination sans faille ou sa colère destructrice, Nayla n’en est pas moins humaine et attachante. 

Surtout quand on sait qu’elle est censée affronter Dieu et libérer l’univers de son joug grâce à son don… Rien que ça !

Audio

#AUDIBLE. Écoutez la voix douce et vibrante de Camille Lamache en livre audio sur audible.com

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.