Les animaux (presque) disparus

le

Veronica Cossanteli. HACHETTE ROMANS 2019

George a onze ans et besoin d’argent : on lui a volé son vélo, et pas question d’utiliser celui – rose – de ses sœurs. La Ferme des Vers de Terre cherche justement un assistant, et George semble parfait pour ce poste… finalement pas si ordinaire ! Car plutôt que les habituels cochons et poules, ce sont des créatures mythiques, tout aussi dangereuses que merveilleuses, qui peuplent cette ferme. Entre une licorne, des dodos et des griffons, George a besoin de l’aide de Lo, jeune garçon aux pouvoirs surnaturels, et de Prudence, courageuse orpheline aux cheveux rouges, pour parvenir à s’occuper des habitants de la Ferme des Vers de Terre. Mais surtout, pour s’assurer qu’ils restent cachés… à l’abri de Diamond Pye, la cruelle belle-mère de Prudence, taxidermiste sans scrupules, qui ne rêve que de mettre la main sur Mortifer le basilic et tous ses amis pour les empailler !…

L’anti-héros des animaux

Les animaux empaillés ? Beurk. C’est pourtant ce que George va essayer d’éviter aux animaux de la ferme des Vers de Terre, des animaux pour le moins étranges, voire fabuleux. Car cette ferme, perdue au milieu de la forêt, n’est pas une ferme comme les autres. Elle abrite, entre autre, licorne, dragon, dodo et autres gros animaux tout droit sortis du Jurassique.

Aidé d’une nouvelle élève de l’école, Prudence, George doit retrouver un basilic qui change en pierre tous les habitants du quartier qui croiserait son regard. Cela a commencé avec les petits lapins, puis les animaux de compagnie, et voilà que même les adultes devenaient de vraies statues à leur tour.

Mais gare à la terrifiante belle-mère de Prudence, aussi méchante que rusée, taxidermiste au passage, qui a flairé la piste des animaux (presque) disparus…

Une jolie aventure pleine d’imagination, de rebondissements et d’humour où les méchants sont de vrais méchants et les gentils… pas si gentils ! Les animaux ont le bec dur, la flamme facile, et sont VRAIMENT voraces !

#LesAnimauxPresqueDisparus #NetGalleyFrance

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.