Kepler 62 (Tome 1)

Note : 4 sur 5.

T. Parvela, B. Sortland . Illustrateur : P. Pitkänen

Nathan (2018)

9782092576953

Page officielle

Le résumé de l’éditeur Ari, 13 ans, vit dans un monde où les ressources naturelles sont en voie de disparition. Avec les maigres économies laissées par sa mère, il doit prendre soin seul de son petit frère, Joni, 8 ans. Les deux frères passent leur temps libre à jouer à Kepler62, le nouveau jeu vidéo que tout le monde s’arrache. D’après la rumeur, une mystérieuse récompense attend ceux qui réussiront à le finir – mais personne ne l’a encore fait. Pourtant, Ari et Joni y parviennent… Ce qui les attend va dépasser tout ce qu’ils auraient pu imaginer.

Loin d’être utopique, le monde dans lequel vivent les deux petits héros de Kepler 62 découvre avec angoisse que le jeu vidéo qu’on leur a donné n’est pas exactement ce qu’il pensaient.

Après la départ de leur mère – dont les absences sont de plus en plus longues -, les deux frères tentent de survivre comme ils le peuvent dans leur petit appartement miteux d’une grande ville sans âme. Le plus petit ramène un jour un mystérieux jeu vidéo que personne n’a encore réussi à finir… S’ensuit alors d’étranges événements que les deux garçons vont avoir du mal à comprendre.

Un environnement digne des grandes sagas futuristes, deux enfants délaissés mais ingénieux et une intrigue prenante, mêlant tout à la fois espérance, poésie, space opera, dictature, écologie et fin du monde, cette dystopie reste à hauteur de jeunes ados (à partir de 10 ans). Mettant en jeu al disparition des ressources naturelles, cette série se veut éducative et ludique, et le graphisme des dessins accompagnent divinement le récit.

#dystopie #écologie #romangraphique #ressourcesnaturelles #enfantsdébrouillards

Babelio
Fnac