L’homme qui plantait des arbres

Note : 5 sur 5.

Jean Giono

Folio (2017)

9782070794027

Page officielle

Résumé de l’éditeur On ne peut qu’être d’accord avec le narrateur quand on voit la magnifique forêt qu’Elzéard Bouffier a élevée patiemment tout au long de sa vie. Écologiste avant l’heure? Sans aucun doute. Ce berger a décidé de redonner sa superbe à cette lande déserte de Provence en plantant une forêt de chênes, de bouleaux, de hêtres et d’érables. Grâce à l’œuvre d’un seul homme, la vie revient peu à peu dans cette contrée désolée. Une histoire de patience, de respect et d’amour de la terre dont il faudrait certainement prendre de la graine…

Nouvelle sensible et intelligente sur la société des hommes et le regard porté sur son environnement. Pourquoi un simple berger passe-t-il ses journées à planter des graines ? Pourquoi le narrateur est-il autant captivé par cette étrange rencontre ? Pourquoi ce geste simple, répétitif, dénué apparemment de sens logique, nous apparaît-il dans toute sa grandeur bien des années après ? Quel résonance ce récit régionaliste a-t-il dans notre quotidien aujourd’hui ?

Tant de questions, parfois même existentielles, sont contenues dans ce tout petit livre publié en 1973 ! L’heure était déjà au mouvement écologiste, dans une France d’après-guerre et d’industrialisation à outrance.

#régionaliste #écologie #société #poétique #patience #contes

Babelio
Fnac