La seizième clé

Eric Senabre

Didier jeunesse (2019)

9782278091683

Page officielle

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR Dans l’immense manoir d’Hemyock, la vie d’Oswald est plutôt confortable : tout un personnel lui est dévoué pour qu’il développe ses talents de jeune prodige. Une étrange maladie lui interdirait tout contact avec l’extérieur : aussi ne connaît-il ni ses parents, ni le monde qui entoure la propriété. Mais à l’approche de ses 
16 ans, le garçon s’interroge de plus en plus sur les zones d’ombre que compte son existence. Venue de nulle part, une jeune fille le contacte secrètement et l’incite à fuir avec elle. Mais comment sortir de ces murs ? Devant eux, le mystère est bien plus grand qu’ils ne l’imaginent…

Le problème, c’est qu’à jouer avec le temps et l’espace, on ne sait plus trop dans quelle réalité on se retrouve…

Eric Senabre (Megumi et le fantôme, Sublutetia) signe un roman futuriste-fantastique qui sort un peu des clous et nous offre une plongée dans une histoire cinématographique où le décor est omniprésent – et pour cause, il fait tout autant partie de l’énigme à résoudre que les compagnons du jeune Oswald.

Bientôt seize ans, le jeune garçon découvre à sa grande stupeur une autre réalité. Alors qu’il se prépare à recevoir la seizième clé, des phénomènes étranges attirent son attention. Son intelligence particulière et sa curiosité suffisent à le faire douter de sa réalité. Enfermé depuis sa plus tendre enfance, Oswald se rend peu à peu compte que le mensonge entoure sa vie.

Quand une jeune fille aux dons particuliers entre dans sa vie, un maelstrom de possibles et de réalités parallèles viennent bousculer son quotidien ennuyeux et réglé comme une partition de musique.

Un roman jeunesse comme on les aime, avec du suspens, de l’action, de l’humour et une énigme plutôt bien ficelée qui amène à bout de souffle au dénouement…

Ce roman conviendra à de bons lecteurs, car parfois, entre les descriptions des pièces qui se ressemblent beaucoup, les allers-retours des différentes réalités, et les explications sur les phénomènes -sans compter l’intrigue-, on se perd facilement. Cela peut en décourager certains.

Lire un extrait

#clesdeladolescence #universparalleles #romanasuspens #nepasselaisserfaire

#LaSeizièmeClé #NetGalleyFrance