Un monde sauvage

Xavier-Laurent Petit

L’école des Loisirs (2020)

9782211236850

Quelques empreintes de pattes dans la neige, une carcasse de daim abandonnée un peu plus loin… et Felitsa avait compris en un éclair à qui elle avait affaire. C’était bel et bien une tigresse que sa mère et elle venaient de repérer. Et à y regarder de plus près, une tigresse qui attendait des petits. En dépit de la fatigue et de la température glaciale, Felitsa ne regrettait plus d’avoir accompagné sa mère dans sa tournée d’inspection. Alissa était garde forestière au bout du bout de la taïga russe, une zone de trafic intense avec la Chine voisine et un beau terrain de chasse pour les braconniers. De l’autre côté de la frontière, la dépouille d’un tigre de Sibérie valait des dizaines de milliers de dollars. Si Felitsa et sa mère avaient repéré la tigresse, les braconniers n’allaient pas tarder à faire de même. Il fallait trouver le moyen de sauver sa peau…


Quelques instants plus tard, un rugissement a secoué le silence. Un grondement rauque et grave qui semblait provenir de tous les coins de la forêt à la fois. Il a résonné jusqu’au creux de mon ventre, si puissant que, pendant un instant, j’en suis restée paralysée.


Un roman captivant, à la fois sauvage et glacial, sensible et rude

Bienvenue à Slobodnié, petite ville de Russie, tout proche de la frontière chinoise, en plein cœur de la taïga. En plein cœur de rien. Si ce n’est de grands arbres aussi vieux que le pays, une forêt immense traversée par une des rares routes qui permettent de passer en Chine, de vieilles baraques où sont morts des prisonniers opposés au régime de l’ex-URSS.

Dans cette petite ville, chacun tente de vivre comme il peut. Felitsa suit parfois sa mère, garde forestière, à la recherche de traces d’animaux – ou de trafiquants – au milieu de ce désert humain qui ne pardonne pas l’imprudence. Mais c’est aussi dans ce paysage glacé et sauvage que la jeune fille va grandir. Une vie difficile, mais une vie qui laisse aussi place au bonheur, à qui sait le recevoir.

C’est en découvrant les traces de pattes d’une tigresse dans la neige, que la vie de Felitsa va s’imposer à elle. C’est en combattant le braconnage et essayant de protéger les animaux sauvages que l’adolescente va apprendre de ces choix.

Une force de la nature sauvage superbement exprimée

L’auteur arrive à faire vivre chaque personnage dans son entièreté, à travers des dialogues drôles, poignants ou piquants, qui parsèment le récit d’une vitalité très… russe. Aussi vigoureux que sensible, assurément dépaysant, le récit nous transporte dans une Russie en reconstruction, où la tradition côtoie la modernité, où la rudesse des lieux endurcit les cœurs les plus sensibles, mais où la poésie flotte un peu partout, jusqu’au bout des doigts, ou creux des cœurs.


Autres livres sur le même thème